Les meilleures techniques de peinture pour nailart

Les techniques de « peinture » sont plus complexes que les collages, prennent plus de temps à l’exécution et demandent un certain doigté. Ces procédés sont très nombreus et nécessitent un certain nombre d’outils tels que les pinceaux, le vernis acrylique, la résine, etc. Nous détaillerons tous ces éléments en traitant progressivement des différentes techniques.

Le Water-Marble 

Appelé aussi, en français, la technique du « Marbré dans l’eau » ou du « Marbrage ». Comment faire ?

Quelque soit la longueur de vos ongles, appliquez d’abord une première couche de base de vernis, une fois sèche,  préparez vos ongles en appliquant du « peel off » tout autour de la surface à décorer, vous en avez un bon ici. Prenez ensuite un petit pot ou un petit bol, remplissez-le, à moitié, d’eau tiède et déposez-y quelques gouttes de vernis. Avec le pinceau liner, étalez ce vernis et dessinez des motifs zébrés ou tout autre figures selon vos envies. La dernière étape consiste à tremper vos doigts dans l’eau et à soulever ces dessins délicatement de manière les déposer sur vos ongles. Retirez ensuite tout doucement vos doigts de l’eau et laisser sécher à l’air libre.  En ôtant le « peel off », tout excèdent de vernis autour vos ongles disparaîtra, s’il en reste quand-même, nettoyez-le avec un coton imbibé de dissolvant. N’oubliez pas le top coat final pour protéger ce vernis.

Le Marbré à Sec

Ici vous n’avez pas besoin de dessiner vos motifs dans de l’eau. Après la base de vernis, appliquez une première couche de vernis. Ajoutez ensuite, dans ce même vernis, quelques gouttes de diluant puis repassez une deuxième couche. Cette fois,-ci n’attendez pas qu’il sèche. Prenez votre pinceau liner, ou un dotting tool ou tout autre outil à bout fin et amusez-vous à dessiner des motifs sur vos ongles tels des formes de nuages, des tourbillons, etc.

Le Mirror Nails

Le  » Miror Nails »a pour objectif de donner un effet miroitant à vos ongles, à l’aide de vernis doré comme celui-ci, ou gris métallisé. Cette technique est très simple puisqu’il vous suffit d’appliquer, après avoir préparé convenablement vos ongles et après la pose de la base, deux couches de votre vernis. N’oubliez pas le temps le séchage après chaque couche, soit à l’air libre, ou pour aller plus vite et éviter les désagréments des ongles ayant rencontré une autre surface au cours de leur séchage, sous une lampe UV telle que celle-ci. Finissez toujours avec une couche de top coat, et le tour est joué.
Une seconde possibilité consiste à utiliser un vernis en poudre. Pour cela, il faut d’abord vous munir d’un applicateur, tel que celui-ci, et d’une poudre, pourquoi pas celle-ci ?  Mettez ensuite une première couche de base coat que vous laisserez sécher. Recommencez l’opération mais cette fois-ci, avant que cette couche ne sèche, prenez un petit peu de poudre à l’aide de votre applicateur et badigeonnez vos ongles avec. Lorsque tout est sec, passez un top coat brillant pour accentuer l’effet miroitant et protéger vos ongles pour quelques semaines.

Le « One Stroke »

Pour cette technique, on se sert uniquement de pinceaux spéciaux « One Stroke« . Le choix du pinceau est très important car, si vous en choisissez un trop fin, peu fourni en poils, ou au contraire, trop large et trop dense, les couleurs qu’il portera risquent de se mélanger et ne pas donner l’effet escompté. Pour être plus précise, cette méthode consiste à mettre plusieurs couleurs sur le même pinceau en même temps, généralement deux à trois, et à les appliquer sur vos ongles en dessinant des motifs allant de fleurs à des dessins très abstraits. Il est rare que l’on réussisse du premier coup et il ne faut donc pas hésiter à s’entraîner encore et encore. D’ailleurs, vous pouvez vous aider de cahiers d’exercices très pratiques tels que celui-ci.

Concrètement, comment réaliser cette technique ? Prenez deux palettes, déposez-y vos vernis, diluez-les, car ils ne doivent pas être épais. Trempez le bout de votre pinceau dans l’eau puis enlevez l’excès d’eau à l’aide d’éponge ou de papier absorbant. Trempez ensuite le bout gauche de votre pinceau dans une palette et l’autre bout, le droit, dans la deuxième palette. Enlevez l’excès de vernis de votre pinceau en le tapotant sur le bord de vos palettes. Vous pouvez ensuite donner libre cours à votre imagination en dessinant sur vos ongles tout ce que vous voudrez. Laissez-les sécher le temps nécessaire et n’oubliez pas de finir avec un top coat.

Les Motifs 3D

Cette technique est très différente de la précédente. Il s’agit de créer des motifs en relief à l’aide gel ou de résine. Mais quel matière convient mieux à cette technique ? gel ou résine ?

La résine est plus liquide que le gel mais sèche plus vite ; elle est donc moins facile à manier. Quant au gel, il est plus épais et ne coule pas. Il a, en fait, une texture qui ressemble à une pâte à tartiner, donc plus facile à travailler. Je vous conseille donc d’opter pour le gel pour la réalisation de motifs 3D.

Commencez par appliquer une base et passez ensuite au dessin des motifs. Munissez-vous de quelques dotting tools, ou d’un pinceau à poils fins et durs, trempez-les dans un peu de liquide de nettoyage ou « cleaner« . Cette opération préalable aidera ces outils à se mouvoir plus aisément dans le gel ou la résine sans coller et sans  en emporter quelques bouts avec eux, entravant la réalisation de dessins et de motifs. Vous pouvez ensuite déposer un peu de gel sur vos ongles et donner libre cours à votre imagination. Votre motif vous plaît ? Passez vos ongles sous votre lampe UV pour les sécher et durcir les motifs 3D. Pour finir, appliquez une couche de top coat mat. Celle-ci protégera vos dessins et les fera durer quelques semaines.

Si vous préférez la résine au gel, il vous faudra travailler plus vite car elle sèche plus rapidement.

 

La magnifique technique très colorée dite « d’aquarelle » 

En peinture, l’aquarelle est connue pour sa beauté et pour ses effets de légèreté et de transparente. Si vous avez envie de transposer ces effets à vos ongles, rien n’est plus simple. Commencez par vous munir d’outils nécessaires tels que les pinceaux. Achetez ensuite une palette de peinture pour ongles. Vous pouvez maintenant passez à la phase « peinture ». Ajoutez un petit peu d’eau aux pastilles de couleurs, mettez votre base de vernis, de préférence mate pour ne pas empêcher l’aquarelle de s’étaler. D’ailleurs cette base peut tout à fait être de couleur blanche pour accentuer l’effet « tableau » de vos ongles. Avant que votre sous-couche ne sèche, prenez un petit pinceau, trempez-le dans la peinture humide de votre palette, et appliquez-en quelques gouttes, de très petites tailles, sur vos ongles. Vous pouvez, soit changer de pinceau chaque fois que vous en trempez-un dans une palette de différente couleur, soit rincer abondamment le même pinceau avant de le tremper dans une nouvelle couleur. Mais ce dernier procédé sera une source d’erreur et vous prendra plus de temps, ce qui est gênant lorsque l’on sait que la peinture pour ongles sèche assez rapidement. Par ailleurs, vous pouvez, soit appliquer les mêmes couleurs sur tous vos ongles ou, pour plus de fantaisie, choisir un set de couleurs différent pour chaque ongle. Après leur application, ces peintures vont s’étaler, se mélanger entre elles et donner à vos ongles des effets légers, transparents, imprévisibles et très originaux. Laisser sécher vos ongles sous votre lampe UV, et terminez le travail par un top coat.